Blog du Groupe LOTUS/RDCongo

Vérité, clairvoyance et perséverance !

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

7 novembre, 2008

Kiwandja (Nord-Kivu): exécutions sommaires des populations civiles perpétrées par les groupes armés (Maï Maï et CNDP)

Classé dans : Communiqués de presse — groupelotus @ 18:28

Communiqué de presse n° 017/GRAL/KIS/2008 

Le Groupe LOTUS, une organisation congolaise de défense et de promotion des droits de l’Homme basée à Kisangani (Est de la RDCongo), condamne fermement les exactions graves contre des populations civiles commises, entre le mardi 4 et le jeudi 6 novembre 2008, par les Maï-Maï, d’une part, et d’autre part par les rebelles du Congrès National pour la Défense du Peuple de Laurent Nkunda, à Kiwandja, dans le territoire de Rutshuru et plaide pour l’ouverture d’une enquête sérieuse et indépendante sur ces crimes graves. 

(more…)

6 novembre, 2008

Graves violations des droits de l’homme commises par les éléments de la police nationale congolaise au quartier Motumbe à Kisangani

Classé dans : Communiqués de presse — groupelotus @ 18:57

Communiqué de presse n° 016/GRAL/KIS/2008  Réquisitionnés pour surveillance et soutien aux huissiers et greffier du Tribunal de Grande Instance de Kisangani aux fins d’exécuter l’arrêt RCA 4181, les éléments de la Police Nationale Congolaise ont excellé dans la commission d’actes répréhensibles. 

(more…)

4 novembre, 2008

APPEL URGENT-L’OBSERVATOIRE : Paris-Genève, le 4 novembre 2008

Classé dans : Nouvelles — groupelotus @ 18:10

L’Observatoire condamne fermement l’arrestation arbitraire de MM. Kalinde et Kibangula, en ce qu’elle semble viser uniquement à sanctionner leurs activités en faveur des droits de l’Homme, et qui s’inscrit dans un contexte de stigmatisation et d’insécurité croissante touchant les défenseurs des droits de l’Homme en RDC. En outre, au vu de la reprise du conflit armé dans le Nord Kivu, l’Observatoire déplore la campagne visant à assimiler les défenseurs des droits de l’Homme qui dénoncent sans relâche les exactions de toutes les parties au conflit à des opposants, des « traîtres » et des « suppôts des occidentaux »[1].

Lire l’intégralité de l’APPEL URGENT-L’OBSERVATION APPEL URGENT-L'OBSERVATOIRE : Paris-Genève, le 4 novembre 2008 dans Nouvelles doc 




[1]    Cf le communiqué de presse de la FIDH du 1er novembre 2008 : http://www.fidh.org/spip.php?article5969. 

3 novembre, 2008

Kisangani: deux défenseurs des droits de l’homme, membres du Groupe LOTUS, arrêtés arbitrairement par la police en date du 1er novembre 2008

Classé dans : Communiqués de presse — groupelotus @ 17:38

Contacté par les familles dont les maisons étaient en cours de démolition suite à l’exécution d’un jugement du Tribunal de Grande Instance de Kisangani le samedi 1er novembre 2008 au bloc Motumbe, quartier Plateau Boyoma dans la commune de Makiso, le Groupe LOTUS a dépêché sur le lieu deux de ses membres cités ci-haut afin de vérifier si l’exécution dudit jugement se passait conformément aux formes prescrites par la loi.

Pendant que Monsieur Trésor Kibangula Helali prenait quelques images des maisons démolies et que Monsieur Lucien Kalinde Bin Kalinde se renseignait auprès des familles frappées par la décision judiciaire, six des policiers commis sur le lieu pour sécuriser les huissiers de justice en cas de résistance, se sont précipités sur les deux défenseurs en leur ordonnant de se mettre à même le sol. L’appareil MP4, les cartes de service, le flash disc, un téléphone et une copie de la plainte contre un Colonel de la police nationale réservée au Groupe LOTUS, trouvés sur ces défenseurs ont été arrachés.

Lire le communiqué de presse n°012/GRAL/KIS/2008 du Groupe LOTUSKisangani: deux défenseurs des droits de l'homme, membres du Groupe LOTUS, arrêtés arbitrairement par la police en date du 1er novembre 2008 dans Communiqués de presse pdf

 

 

Les J-vrai |
Une maison, de l'amour... v... |
le sampan de saigon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JSP du Val de l'Indre
| Association/Club motard Whi...
| LES ECHARDRITS DE CHARENTE